vendredi 7 mai 2010

Tant qu’il y aura #7

Aujourd'hui, j'ai l'honneur d'accueillir Joachim Séné à l'occasion des Vases communicants (*) de ce mois de mai. Les esprits vifs comprendront que c'est un échange, un crossposting, et que vous pouvez me lire sur son blog, un texte intitulé Le jour de J. Bonnes lectures !


Tant qu’il y aura #7
Par Joachim Séné

Tant qu’il y aura des coiffeurs hallal et des boulangeries masculines, tant qu’il y aura des bazars et spiritueux, tant qu’il y aura des boucheries tout à un euro et des charcuteries direct-usine, tant qu’il y aura des opticiens gros et semi-gros et des quincailleries dégustation, tant qu’il y aura des salons d’essence et des parfums sans plomb, tant qu’il y aura des théâtres de pièces d’occasion et rechanges, tant qu’il y aura des librairies happy hour et des garages pour peaux sensibles, tant qu’il y aura des agences fleuries et des collecteurs immobiliers, tant qu’il y aura des assureurs de mariages et des voyages au poids, tant qu’il y aura des fleurtries chevalines, tant qu’il y aura des tripistes exotiques, tant qu’il y aura des meubles-souvenirs et des bijouteries d’intérieur, tant qu’il y aura des chausseurs d’épices et des massages par correspondance et des peep-audio, tant qu’il y aura des armureries bio, tant qu’il y aura des farces-funéraires et des banques-attrapes et des jardiniques et des pépilleries et des cavirama et des galeries-burger, tant qu’il y aura des brûloirs à piété et des monts-poissonniers et des luxe-o-discounts et des taxibabystes, tant qu’il y aura des prêt-à-comprendre et des kiosques à cravates le long des bouquinailleries, tant qu’il y aura des horloginaires et des lumistreries, tant qu’il y aura des retouches-lingeries, des chocolailleurs, des pâtisseries import/export, des postes franchisées, des rent-a-gare, des facteurs de globes, des artisans informatiques, des paraphotographes et des laboratoires pharmatiques, tant qu’il y aura des détectives de vacances et des disquaires de beauté, des papeteries à consommer sur place et des primeurs sur rendez-vous, et des toilettages pour fumistes et des maroquiquaires, tant qu’il y aura des halles aux barbiers longues distances, tant qu’il y aura des enseignes et des heures suspendues.

_____
(*) Les vases communicants, c'est le premier vendredi de chaque mois. Voici la liste, peut-être pas exhaustive, des échanges de mai.

France Burghelle Rey et Morgan Riet
Anthony Poiraudeau et Loran Bart
Anna de Sandre et Francesco Pittau
Mathilde Roux et Anne-Charlotte Chéron
Michèle Dujardin et Daniel Bourrion

Jean Prod'hom et Arnaud Maïsetti
Christophe Sanchez et Le Coucou
Antonio A. Casili et Gaby David (English)
Michel Brosseau et Christine Jeanney
Matthieu Duperrex et Pierre Ménard

Joachim Séné et Franck Garot
tiers livre et kill me Sarah
Juliette Mezenc et Ruelles
Cécile Portier et Luc Lamy
Chez Jeanne et MatRo7i

Landry Jutier et notes&parses
Piero Cohen-Hadria (Effacements ou Le jardin sauvage) et pendant le week-end
Florence Noël et Juliette Zara
Marianne Jaeglé (Décablog) et Brigetoun (Paumée)

1 commentaire:

brigetoun a dit…

tant qu'il y aura cette vie et ce vocabulaire, j'aimerai la ville et pourrai y vivre plus que partout ailleurs